C'est dingue l'informatique. C'est la relève du garagisme, c'est-à-dire des prestations que peu de gens comprennent et qu'ils paient en se disant que ça coûte super cher mais que bon, il fallait bien le faire. Du genre quand j'ai un bruit dans le moteur, et que le garagiste me dit qu'il a changé les amortisseurs, les pneus et le rétroviseur, je ne peux qu'acquiescer tellement j'y connais rien. Et si quand je reprends la voiture il n'y a plus le bruit, je ne peux que constater le bon travail. L'informaticien c'est pareil...

Mais bref, c'est pas là que je veux en venir. J'en ai ma claque des pratiques illégales ! Un truc de fou. L'informatique, c'est quand même un des rares domaines ou le plantage est normal, et ou on est content d'avoir le dernier Windows parce qu'il plante moins que l'avant dernier. Vous imaginez généraliser ça à d'autres domaines ? "Non, je vous jure, la nourriture est bonne, on ne vomit qu'une fois sur 16" "Sisi bien sur que cet éclairage est terrible ; l'ancien s'éteignait deux fois par jour, maintenant on est à moins d'une fois par jour". Z'êtes sérieux ? Merde, si j'achète un truc c'est pour que ça marche. Ca a toujours été comme ça. Ma machine à laver, y'a pas un machin qui rentre chez moi tous les jours pour qu'elle continue de marcher... Et bah l'informatique, non. On vend un truc, et on vend aussi des sur-trucs pour que le truc il continue à marcher.

Ah et oui, on vend un truc, c'est pas toujours le cas. Des fois on force la vente. Du genre on vous force à acheter Windows avec votre ordinateur neuf. Et quand vous vous indignez de cette pratique devant le vendeur, il vous sort en général un truc du style "ah bah oui, mais si vous achetez une voiture, vous pouvez pas la demander sans roue"... Ca n'a rien à voir. Rien du tout. Des roues, c'est indispensable pour faire fonctionner une voiture. Si on voulait le comparer, on pourrait imaginer que vous achetez une voiture, et que dans le lecteur CD, y'a un CD de Dorothée (en vous savez tout le bien pourtant que je pense d'elle !) qu'on vous vend 50 euros en plus de la voiture. Mais vous ne pouvez pas acheter la voiture sans le CD, c'est pas possible. Parce qu'un ordinateur sans Windows, c'est comme une voiture sans Dorothée, ça marche. Donc non, j'aime pas qu'on me force à acheter un truc, que je l'utilise ou pas. J'aime pas ne pas avoir le choix. Et si le vendeur vous dit "que c'est un cadeau dans l'ordinateur, que Windows est gratuit", il se fout de votre gueule. Ca coûte entre 15 et 40% du prix de l'ordinateur... Excusez moi du peu...

Donc ça me gonfle. J'ai passé une heure au téléphone avec Microsoft pour tenter de comprendre la règle des licences quant à l'émulation. Et la réponse est floue comme on en peut plus, alors que pourtant c'est leur boulot. Mais j'ai vaguement compris que pour utiliser Windows 7 dans un environnement Linux (via Machine Virtuelle), il faut que j'achète deux licences par poste. Rien que ça... Alors du coup, je me rabats sur un Windows plus vieux, Windows XP. Mais là les licences sont plus en vente... Et j'ai pas le droit d'utiliser mes licences actuelles.

Dialogue terrible :

Mec de Microsoft : Si vous réutilisez vos licences dans vos nouveaux ordinateurs vous ne serez pas dans la légalité. Il faut racheter des licences neuves.

Moi : Bien, vous en vendez ?

Lui : Bah non, c'est périmé comme produit.

Moi : Donc si vous en vendez pas, je porte aucun préjudice si j'utilise mes vieilles licences.

Lui : Si clairement, il y a un manque à gagner pour Microsoft puisque vous ne payez pas vos licences.

Moi : Un manque à gagner ?

Lui : Oui, si vous aviez acheté des nouvelles licences pour rester dans la légalité.

Moi ; Je veux bien, mais vous en vendeeeeeez pas...

Sympa comme concept. Du coup ça m'a gonflé, bien évidemment que je vais acheter des licences XP, mais tant pis, j’achèterai ça sur le net, d'occasion, à droite à gauche. Ca me prendra 10 heures mais c'est comme ça. Quand on est face à des cons, faut jouer au con.

Non et puis je m'arrête là hein, mais je mets une dernière couche avant de partir. Si aujourd'hui on accepte la vente forcée, et c'est déjà le cas depuis 10 ans, on ne pourra jamais faire marche arrière. Faut lutter camarades ! Refusez qu'on vous force à acheter Windows. J'irai pas jusqu'à vous inciter à utiliser des alternatives genre Linux, mais bon. Ah si, je l'ai dit ? C'est sorti tout seul.