Toi, concentre toi une minute. Bon, 5, à tout casser. Je suis sûr que t'es comme moi, lassé des raccourcis faits par les journalistes pour faire flipper le français moyen. Si, si !

Tu as déjà trouvé stupide le lien qu'un média pouvait faire entre un tueur en série et les jeux vidéos, c'est certain. Parce que tu es censé. Souvent, ces médias racontent l'histoire d'un mec qui a acheté des armes on sait pas ou, et qui a descendu 5 mecs avant de se faire abattre par les forces de l'ordre. Passé les faits, parfois, le "journaliste" termine son article avec une interprétation bien à lui, "Il était passionné de films d'horreur comme Scream" ou encore "Il passait 5 heures par jour sur des jeux vidéos faisant l'apologie du terrorisme comme Counter-Strike ou je ne sais quel Rainbow Six".

Tu trouves ça profondément con comme cliché, non ? Mais bon, une fois que t'en as vu 2 tu les as tous vus, et ça finit par te passer à des kilomètres au dessus de la tête. Tu fais bien, tu oublies vite ce ramassis de conneries. D'ailleurs, qu'est-ce qui te fait dire que c'est con ? Ah oui, t'as déjà vu Scream, tu passes aussi du temps sur des jeux vidéos, voire des FPS (contrairement au journaliste, tu sais peut-être ce que FPS signifie), et pour autant t'as jamais fait péter la kalachnikov dans ton bahut. Preuve que les jeux vidéos et les films d'horreur ne sont pas aussi malsains qu'on voudrait le faire croire, ET CE, MÊME SI DES COUPABLES ONT DEJA DIT QUE C'EST DE LA FAUTE AUX JEUX VIDEOS S'ILS TIRENT DANS DES GRANDES SURFACES.

Je reprends. Un mec tue cinq innocents, il dit que c'est de la faute aux jeux vidéo (ou l'enquête relève qu'il jouait beaucoup à des jeux vidéo). Tu le crois pas parce que ton expérience dit le contraire, ou l'expérience de quelqu'un que tu connais. Moralité, pour toi (et pour moi aussi, bien sûr), le mec en question a juste pété une durite. C'est un fou, un décérébré, qui on veut, mais les jeux vidéos n'y sont pour rien. Au fait, toi, d'ailleurs, tu te sens pas visé, hein. C'est lui le fou.

Imaginons maintenant. Un mec tue cinq innocents. Il dit que c'est pour défendre sa religion musulmane (ou l'enquête relève qu'il était musulman). Et là ? T'y crois, t'es sérieux ? Tu pense que lui il a pas un pète au casque ? Y'a des musulmans qui disent de désolidariser mais toi, t'avais jamais fait un communiqué indiquant qu'en tant que joueur de CS, tu te désolidarisais du tueur... C'est bizarre. Tu vois ou je veux en venir ? Et je suis sûr que t'as une opinion bizarre des musulmans, parfois l'idée te traverse la tête que les barbus peuvent être dangereux. Tu vas même jusqu'à trouver louche que ton voisin musulman soit pas allé marcher en ville en hommage aux victimes.

Pourquoi ? Qu'est-ce qui diffère de ces deux clichés ? L'attention des médias, l'ampleur des victimes, l'organisation du tueur ? Quelles différences tu vas trouver pour expliquer ta différence de jugement ? Pourquoi tu te poses même la question de savoir si d'avoir le visage voilé sur une plage poserait un problème quelconque puisque toi-même tu te le couvres pour aller skier ? Qu'est-ce qui change, qui te perturbe, qui explique tes deux visions ? Cherche bien et dis moi. Parce que là, franchement, c'est moi que ça perturbe.